Qu'en est-il de notre foi ?


par Yvon Samson, o.ss.t

Bonjour à vous tous... Les mois d'été sont terminés mais les grâces continuent de nous alimenter jour après jour. La nature se prépare à faire le grand hivernage et elle a déjà entamé le long processus d'emmagasiner toute son énergie pour passer les longs hivers canadiens.
 
Qu'en est-il de notre foi...? Avons-nous eu ce réflexe d'acquérir toutes les grâces et de les garder dans le secret de son cœur pour les temps plus rigoureux... comme le faisait Marie ? (Elle conservait toutes ces choses dans son cœur et les méditait)
 
Nous vivons tous des moments plus intenses de paix et de grâces et il nous faut les conserver et les méditer pour les moments plus secs de notre vie. Alors ces mêmes grâces nous reviennent sous une forme différente et nous touchent de nouveau, donnant à notre âme une dimension nouvelle.
C'est alors que le mot « improviser » prend un sens magnifique : tirer de ses provisions. Si nous avons fait des provisions, alors nous pourrons puiser en elles, comme nous pourrions puiser dans les pots de confiture confectionnés dans les beaux jours d'été.
 
Les sacrements nous redonnent en quelque sorte, les provisions que Jésus lui-même a données à son Église. La Parole de Dieu est aussi un grand trésor de richesses infinies, dans lequel nous pouvons puiser jour après jour et en tirer la nourriture, le pain quotidien que nous demandons au Père.
Que ces provisions que nous ont données les beaux jours d'été nous nourrissent pendant toute l'année durant...
Bonne rentrée
Affiché le 24 septembre, 2003 à 4:34 PM